Gigapan

Gigapan du retable

Il s’agit d’une nouvelle technique photographique appelée « Gigapan”.Il s’agit d’une grande mosaïque composée de plusieurs photos qui, superposées les unes sur les autres, finissent par représenter l’ensemble du retable soit, dans le cas présent, 228 clichés haute définition. S’il fallait les imprimer à haute résolution, il faudrait prévoir l’équivalent d’un court de tennis. L’ensemble a été réalisé par la Fondation Beta Films, de Madrid, grâce à l’éclairage habituel du sanctuaire auquel on a ajouté une puissance lumineuse de 12.000 watts.

Si continuas utilizando este sitio aceptas el uso de cookies. más información

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto.

Cerrar